bouton blog feuille au vent

bouton nouveaute

bouton-calendrier

bouton bibliotheque

  • P1220895
  • P1220993
  • P1220988
  • P1020956
  • image
  • P1170627
  • P1170634
  • P1170620
  • P1170611
  • P1170678

Pas de financement fédéral pour les familles acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse

Juil 08 2016

               logo-site-web-gros-optimized

logo pirouette petit-1

 Le CPRPS vient d’apprendre que le gouvernement fédéral n’accordera pas de financement aux centres de ressources à la famille acadiens et francophones de la Nouvelle-Écosse.

Depuis plus de 20 ans, le Centre provincial de ressources préscolaires (CPRPS) essaie d’obtenir du financement accordé à plusieurs centres de ressources à la famille partout au Canada par l’entremise des fonds du Programme d’action communautaires pour enfants (PACE) et le Programme canadien de nutrition prénatale (PCNP). Depuis 1993, 14 organismes communautaires anglophones de la N.-É. partagent une enveloppe budgétaire de 2 116 000$ annuellement de l’ASPC. Aucun de ces organismes n’est issu des communautés de langue officielle en situation minoritaire ni ne représente leurs intérêts et besoins particuliers.

C’est en 2014, et ce, suite à une plainte qui fut déposée par le Réseau de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse (RPENÉ) auprès du Commissariat aux langues officielles en vertu de la Loi V11 de la Loi sur les langues officielle, que le CPRPS a finalement reçu des fonds de tiroir du programme PACE pour les centres de ressources à la famille de la Nouvelle-Écosse.

Lors d’une conférence le 13 juin 2016, le CPRPS a appris que ce financement prendra fin le 31 mars 2017 avec aucune possibilité de renouvèlement. Seulement les 14 organismes qui reçoivent présentement du financement pour livrer des programmes PACE/PCNP seront éligibles.

Dans son rapport, le Commissaire explique que « sur des millions de dollars déjà dépensés depuis la création du PACE, les francophones ont reçu très peu : très peu de services, très peu également d’aide visant précisément à soutenir leur épanouissement et leur développement. En butant à des services de la petite enfance offerts uniquement en anglais, il est probable que les jeunes francophones et leurs familles aient été exposés à un risque accru d’assimilation ».

Le CPRPS est très déçu par l’Agence de la santé publique du Canada et le gouvernement fédéral et se voit dans une situation très difficile pour l’avenir de la Pirouette en Nouvelle-Écosse.

Source :      Suzanne Saulnier, directrice générale (CPRPS)

                  Marie-Claude Rioux, directrice générale (FANE)

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Communiqué - Des services de garde d'enfants de qualité à un prix abordable : l'endroit idéal pour grandir

Jui 02 2016

La ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Karen Casey, a présenté le nouveau plan pour les services de garde d'enfants de qualité en Nouvelle-Écosse le lundi 1e juin 2016.

Cliqué ici pour le communiqué de presse de CPRPS.

Deux postes au Centre communautaire Étoile de l'Acadie à Sydney

Mai 12 2016

Le Conseil communautaire Étoile de l'Acadie est à la recherche d'une direction générale (temps plein, permanent) et une coordination du camp de jour Les Étoiles en vacances (temps plein pour 8 semaines). Cliquez ci-dessous pour renseignements.

Offre d'emploi - Direction générale

Offre d'emploi - Coordination camp de jour

 



Follow Me on Pinterest

Veuillez remplir ce formulaire pour nous rejoindre


* Êtes-vous humain ?